Le Village > Le mot du Maire

                                                                                                      Vendredi 20 Janvier 2017

Mesdames et Messieurs,                                                                         

C’est toujours avec le même plaisir que nous vous accueillons pour cette cérémonie traditionnelle, et je vous remercie sincèrement de votre présence.

Nous aurons, en 2016, poursuivi notre action de maitrise de nos coûts, malgré certaines contestations plus formelles que réalistes, et réussi à réduire, à périmètre comparable, nos dépenses de fonctionnement de l’ordre de 2,7 %, à travers une amélioration de la régulation de nos chaudières de chauffage (-4,5%),  une réduction des coûts de ramassage des déchets verts (- 54%), une réduction des coûts de l’éclairage public (- 15%), une maitrise confirmée des dépenses de fleurissement et d’entretien (- 50%), ce dont je félicite et remercie grandement le personnel communal, économies en partie contrebalancées par une augmentation des coûts de l’activité périscolaire, de location des photocopieurs, de l’entretien du matériel roulant et de l’assurance flotte véhicules.

Ces efforts collectifs nous auront permis d’investir dans la réfection des sols, la restauration de la toiture, l’encapsulage des plafonds pour l’école élémentaire, en attendant leur remplacement, dans l’achat de  jeux et la réfection de sols de classes pour l’école maternelle, dans la reprise de certaines parties de voirie, dans l’extension de réseau électrique, dans la modernisation de la gestion de l’éclairage public.

En 2016, nous aurons également réussi à vendre une partie du terrain Loriot et contribuer ainsi à la maitrise de notre endettement.

Néanmoins, ces efforts répétés nous montrent, s’il en était besoin, combien il est difficile d’assurer l’équilibre économique d’une collectivité de notre taille, lorsque nous avons la volonté de ne pas avoir recours à la pression fiscale.

C’est pourquoi, en 2017, nous aurons à réfléchir à la construction du devenir, à moyen terme, de notre commune, dans un contexte administratif et un environnement communal, intercommunal, régional en pleine révolution : nous n’avons pas le droit de rater le train des transformations qui se dessinent et nous nous devons d’y adapter nos organisations.

Une première étape, à travers le transfert de la compétence scolaire à la Communauté de Communes, doit nous permettre d’apprendre à mieux travailler ensemble, de manière collective et décentralisée, mais responsable : nous devons en faire une réussite, même si elle remet en cause certaines de nos habitudes. 

Une seconde étape doit être celle de la réflexion sur la création de communes nouvelles, et de la volonté de faire reconnaitre, à travers son développement,  notre communauté élargie, dans un contexte normand nouvellement créé.

C’est pourquoi nous engageons, en collaboration avec Pont-Audemer, cette démarche, avec la volonté de pérenniser notre avenir communal  et celui, plus large, de notre territoire, dans l’intérêt bien compris de nos collectivités et de nos concitoyens.

L’année 2017, vous le pressentez, sera enfin une véritable année de changements, avec beaucoup d’incertitudes certes, mais aussi beaucoup d’espoir si nous savons dépasser nos intérêts de clocher pour contribuer au développement et à la consolidation du collectif de notre Communauté élargie.

C’est rempli de cet espoir que je vous présente, au nom de la commune, pour vous et ceux qui vous sont chers, mes vœux les plus sincères de santé, bonheur et réussite.

Merci de votre attention.

Philippe LECHEVALIER